ParutionsOn en parle dans la presse et sur la toile

09/10/2009

« Arrêtons le bal des egos et des aigris »

RENAUD LAGRAVE. Le leader de l’opposition montoise et délégué communautaire évoque la CAM, la ville, le PS… Conseiller municipal d’opposition, délégué communautaire et premier secrétaire fédéral du PS landais, avec ces trois casquettes, Renaud Lagrave n’a pas froid aux oreilles. Ce qui n’empêche pas quelques migraines de temps à autre. Ainsi lors de l’élection de…

Lire la suite
05/10/2009

« On sait les dégâts des privatisations ! »

LA POSTE. Près de 3 000 personnes ont voté ces derniers jours pour dire leur opposition à l’ouverture du capital Les membres du collectif organisateur de la votation ont eux-mêmes été surpris par le succès rencontré. Samedi, à certains moments de la matinée, les Montois ont fait la queue pour voter et dire leur attachement…

Lire la suite
04/10/2009

« Le PS reste inerte »

ANALYSE. Le référendum de jeudi servira-t-il la rénovation ? Entretien avec Remi Lefebvre, politiste, professeur à l’Université de Lille et chercheur et chercheur au centre d’études et de recherches administratives et sociales (CERAPS) à Lille. Sud Ouest : Est-ce que le taux de participation vous a surpris ? Remi Lefebvre : Ce n’est pas un…

Lire la suite
01/10/2009

Les derniers socialistes ?

Article imprimé sur le site Politis.fr – URL : http://www.politis.fr/article8162.html  Jeudi 1er Octobre 2009, Par Michel Soudais   Le courant de Benoît Hamon et d’Henri Emmanuelli, qui tenait le week-end dernier son université de rentrée dans les Landes, veut « parler fort » et ne plus « baisser la tête ». À défaut d’attirer les…

Lire la suite
28/09/2009

« Le nécessaire rassemblement »

PS. L’université de rentrée d’Un monde d’avance s’est achevée hier à Vieux-Boucau L’ombre de Jean Jaurès, dont on célèbre cette année le 150e anniversaire de la naissance, aura plané pendant ces trois jours sur l’université de rentrée d’Un monde d’avance, le mouvement d’Henri Emmanuelli et de Benoît Hamon. Cette université s’est tenue à Vieux-Boucau, dans…

Lire la suite
28/09/2009

Un Monde d’Avance : priorité au rassemblement

Chemises blanches et cols ouverts, Henri Emmanuelli et Benoît Hamon les fondateurs d’Un Monde d’avance, avaient choisi la décontraction et la détente pour cette université de rentrée de la « gauche décomplexée » comme se qualifie l’UMA. Sous un ciel estival, l’Université s’est tenue pendant trois jours jusqu’à hier midi à Vieux-Boucau. Réunions internes vendredi,…

Lire la suite
28/09/2009

Université de rentrée Un Monde d’Avance

Le rassemblement de la gauche est possible « sans chercher sur notre droite », a clamé le député PS et président du Conseil général des Landes, Henri Emmanuelli, dimanche 27 septembre au Vieux-Boucau, dans les Landes, à l’occasion des universités de rentrée de son courant « Un monde d’avance ». Henri Emmanuelli et Benoît Hamon, porte-parole du PS, se…

Lire la suite
24/09/2009

« À qui profite le crime ? »

PARTI SOCIALISTE. Polémique interne, affaire de Seignosse, privatisation de la Poste ou stratégie des courants : Renaud Lagrave, premier fédéral, ne manque pas d’actualités « Sud Ouest » Que pensez-vous de la polémique des « urnes bourrées » relancée par la sortie d’un livre (1) et ses suites ? Renaud Lagrave. Quand j’ai vu ce…

Lire la suite
22/09/2009

Appel au référendum

PARTI SOCIALISTE. Face à la réforme des collectivités territoriales et de la taxe professionnelle, les parlementaires landais réagissent Renaud Lagrave a raison : « Ce n’est pas tous les jours qu’une telle réunion a lieu. » Entouré des députés Henri Emmanuelli, Alain Vidalies, Jean-Pierre Dufau et du sénateur Jean-Louis Carrère, le premier secrétaire fédéral du…

Lire la suite
09/09/2009

Emmanuelli: « On brasse de l’air »

  Peu emballé par les prescriptions de Martine Aubry visant à rénover le PS, Henri Emmanuelli estime que les socialistes doivent avant tout répondre aux inquiétudes des Français. Entretien.   On vous a peu ou pas entendu vous exprimer au sujet du PS après l’université d’été de La Rochelle. Pourquoi? Parce que je n’avais pas…

Lire la suite