Le nouveau visage de la station balnéaire
giplittoral
Publié par cedric - le 03/07/2013

Samedi 22 juin, le soleil – enfin, bien qu’encore timide – a accompagné les participants à l’inauguration des aménagements de la station balnéaire de Contis, fruit du premier plan plage aquitain. Initiés dans les années 80, ces plans plage sont l’héritage des Miaca (1) des années 70.

Claude Morel, préfet des Landes ; Renaud Lagrave, président du GIP (2) Littoral aquitain ; Gérard Subsol, en sa qualité de président de Côte Landes Nature, ont répondu à l’invitation de Gilles Ducout, maire de Saint-Julien-en-Born. Ce dernier a guidé les visiteurs tout au long des transformations réalisées.

Contis s’avère donc être la première station bénéficiaire de ce plan plage, issu d’une réflexion amenant le GIP littoral, il y a quatre ans, à lancer un appel d’offres pour sa réalisation. L’objectif des plans plage, de celui de Contis en particulier, est d’organiser l’accueil du public sur le littoral.

Tout au long de la visite, Gilles Ducout a décrit les aménagements réalisés. Voies uniques de circulation motorisée limitées aux services, passages piétonniers, poste MNS relooké – et donc accueil du public- ont été le souci des architectes Alain Charlier et Myriam Weyland, cette dernière ayant eu à charge le suivi des travaux. Les commerçants n’ont pas été oubliés, la clientèle pouvant flâner dorénavant en toute sécurité autour de leurs étals.

La fierté de Gilles Ducout est ce belvédère qui, lorsque l’on se positionne face à la mer, laisse imaginer la forme d’un bateau. Il y a eu également l’aménagement de la maison de la station que trois animateurs, pendant la saison estivale, feront vivre au travers de diverses manifestations, qu’elles soient ludiques ou culturelles. Hors saison, cette maison sera à la disposition des associations locales, mais aussi de privés pouvant y organiser réunions ou autres moments festifs comme l’organisation de repas. Il n’y a pas de cuisine mais tout est aménagé de façon à permettre à un traiteur accès et fonctionnement. D’une capacité de 60 places pouvant s’étendre à l’accueil d’une centaine de personnes, ce nouvel espace dans le cœur de Contis contribuera à la vie des lieux.

Édiles et représentant de l’État se sont ensuite rendus sur le parking aménagé sous la pinède de l’ONF (3), œuvre de l’architecte de l’office, David Rosebery.

(1) Mission interministérielle d’aménagement de la Côte aquitaine. (2) Groupement d’intérêt public. (3) Office national des forêts

Le nouveau visage de la station balnéaire